LE JOUR DE LA RIPOSTE !

Publié le par Scorpio

Alors que vient de s'échouer sur nos écrans le blockbuster 2012, pop corn movie par excellence, le réalisateur (ou destructeur...on  ne sait plus trop) Roland Emmerich annonce déjà les projets qu'il souhaite mettre en place par la suite.

Si par le passé il fut capable du plaisant Stargate et du pas trop mauvais The day After Tomorrow, rappelons que l'allemand préféré des producteurs américains est le responsable du préhistorique 10 000, de la friterie Universal Soldier et du film dans lequel le président des States pilote un avion de chasse pendant que Jeff Goldblum détruit les défenses d'une armada alien avec un laptop du début des 90's, j'ai nommé : Indepence Day (ID4 pour les inti...euh, pour les geeks).

C'est justement ce dernier film que l'ami Emmerich a abordé lors d'une interview. Il souhaiterait revenir sur cette histoire d'invasion d'aliens venus pour nous exterminer. C'est qu'il les aime les exterminations ce naze d'allemand qui sert à rien ! (---> sortie). Il ne voit pas pourquoi les envahisseurs ne reviendraient pas se venger après leur échec du 4 juillet . Car l'histoire se déroulerait su terre (une fois de plus) et pas sur des mondes aliens. Vu la raclée qu'on leur à mis avec notre technologie 90's, si ils reviennent maintenant on devrait être capable rien qu'avec un I-phone de les enc...r à sec, mais bon, ils font comme ils veulent.

Le projet intéresse bien entendu la Fox qui voit en ID4 - ever (oh la la le working title de merde) et sa suite (oui ils veulent faire une trilogie pour faire original) un moyen de remplir les caisses facilement.




Une bonne nouvelle pour le spectateur, ces suites ne seront lancées que si Will Smith est de la partie, ce qui risque d'être difficile vu son calendrier ultra chargé (ce qui laissera du temps à Emmerich pour bosser sur la série TV faisant suite à 2012).

Une chose est sure : je foncerai tête baissée dans les salles si cela se produit, car même si l'on assiste à un film ultra con, moralisateur, pro-américain (je vais très rapidement revenir sur cet argument un peu facile contre le cinéma US) il faut quand même bien avoué que l'on en prend plein les yeux à chaque fois et que c'est le but lorsque l'on va voir ce genre de film!

Scorpio

Commenter cet article