LE PETIT NICOLAS

Publié le par Scorpio

de Laurent Tirard
avec Kad Merad, Valérie Lemercier, Maxime Godart, Sandrine Kiberlain, François-Xavier Demaison, Anémone, Daniel Prévost, Michel Galabru, Louise Bourgoin...

Nicolas est un enfant qui ne veut surtout pas que sa vie change, car tout est « chouette ». Le jour où un quiproquo s'installe sur l'éventuelle arrivée d'un petit frère que Nicolas perçoit comme une menace, ce dernier va tout faire, avec l'aide de ses copains, pour que sa vie redevienne « chouette »...


Un chouette film !
Quel plaisir de se replonger dans l'enfance ! Même si le contexte est différent (les années 50) pour la plupart du monde, l'innocence enfantine, elle, reste éternelle. A travers les aventures de nos petits héros hauts en couleurs et tous parfaitement interprétés, nous nous retrouvons à nous remémorer des souvenirs délicieux de notre enfance. Ce qui fait la force du texte de Goscinny et du film de Laurent Tirard, c'est que chacun d'entre nous peut ainsi se retrouver dans les personnages apparus sous les traits de Sempé, qu'il s'agisse des enfants ou des parents.

A travers deux intrigues, nos héros vont rivaliser de malice et d'ingéniosité pour aider Nicolas à garder sa « chouette » vie! C'est un véritable « casting de têtes » qui donne vie à des personnages tous plus attachants les uns que les autres (même ce cafard d'Agnan), ce sont un peu nos « Goonies » à la française! Les dialogues (On sent bien la participation d'Alain Chabat) sonnent justes et sont d'une efficacité comique à toute épreuve, tout comme la mise en scène malicieuse de Laurent Tirard qui n'hésite pas à inclure quelques effets numériques sobres et servant le propos (que c'est rare de nos jours) et des références bienvenues!

Mais que serait Nicolas, comme tout enfant, sans ses parents ? Et quels parents! Kad Mérad et Valérie Lemercier, dont le talent comique est évident, sont sensationnels dans ce couple maladroit mais adorable, source de quiproquo pour notre héros. 

Le Petit Nicolas vous redonnera à coup sûr le sourire aux lèvres et prouve que le cinéma français peut bien se porter, s'il en reste à ce qu'il sait faire et à ce qu'on lui demande: Nous divertir ! Vivement la suite, vivement les suites !

Chouette !

Le petit François-Nicolas Rey

(Critique parue sur Abus de Ciné un chouette webmag de cinéma !!!)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article