The Damned United

Publié le par Scorpio

Après que l'Angleterre ne se soit pas qualifiée pour la coupe du monde en 1974, le coach de Leeds United, L'équipe ayant le plus de succès à ce moment, Don Revie, est appelé pour prendre en main l'équipe nationale. Son successeur est Brian Clough, jeune coach talentueux et ambitieux mais surtout Némésis de Don Revie. Tous les regards sont désormais portés sur cet homme dont on attend l'impossible.



JE NE ME SUIS JAMAIS CONSIDERE COMME LE MEILLEUR, MAIS JE DOIS BIEN ETRE DANS LE TOP 1.

En choisissant de raconter l'histoire de l'enfer qu'a vécu le jeune Brian Clough à la tête de Leeds United (et donc en adaptant le roman éponyme...d'ailleurs c'est étrange, mais le roman éponyme est adapté plusieurs fois par an, il doit vraiment être bien ce bouquin), Tom Hooper va nous faire vivre et ressentir le quotidien d'un homme tiraillé par la soif de réussite et la compétitivité arrivée à son paroxysme. Ce génie incompris à son époque va devoir faire face à des murs refusant de s'exprimer comme il le sent au risque de tout perdre.

Comment prouver que l'on a en mains les clés pour la réussite suprême lorsque l'on vous bride constamment ? Comment s'exprimer lorsque l'on a une longueur d'avance sur tout le monde et que l'on est en décalage avec son temps sur une multitude de domaine (notamment au niveau de la communication, avec un astucieux parallèle avec Mohamed Ali) ? Brian Clough va vivre sur une courte période ce qui le rendra bien plus fort par la suite : l'échec. The Damned United nous fait vivre avec talent ce que tout compétiteur déteste, l'échec, et ses conséquences sur la vie qui l'entour.



The Damned United ravira bien entendu les amateurs de foot s'intéressant à l'histoire de ce sport, tant c'est un plaisir de (re)découvrir les évolutions qu'on subit le championnat anglais, le face cachée du foot, le foot pauvre se jouant dans des clubs dont le but 1er est l'amour de ce sport et non pas le profit, les grandes rencontres légendaires du début des 70's et surtout l'ascension de deux hommes, Brian Clough et son assistant Peter Taylor, qui marqueront leur époque (et deviendront les modèles entre autre d'Arsene Wenger et de Jean Michel Aulas).

Mais au même titre qu' Any Given Sunday d'Oliver Stone, nul besoin de s'intéresser au sport dépeint dans l'histoire, tant la situation peut s'appliquer dans de multiples domaines. Ce n'est pas qu'un film sur le sport, mais sur les hommes qui le construisent, qui le font vivre, qui en vivent. C'est un film de personnages et d'émotions viscérales. Le parallèle avec Any Given Sunday n'est pas choisi au hasard, car juste derrière ce dernier, The Damned United est le deuxième meilleur film sur l'histoire et l'évolution des comportements dans le sport. Rien de moins.

Scorpio, pour abus de ciné.

THE DAMNED UNITED (2009)
Un film de Tom Hooper.
Avec Michael Sheen (Brian Clough), Timothy Spall (Peter Taylor) et Colm Meaney (Don Revie) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article