GERARDMER 2010 : HALLOWEEN 2

Publié le par Scorpio

halloween2 2009 affusMichael Myers, le croquemitaine au masque blanc, est de retour. Plus puissant, plus fou et plus sanglant, il est toujours à la poursuite de sa sœur Laurie.

BAS LES MASQUES !

Suite directe du 1er épisode tourné par Rob Zombie, Halloween 2 s’enfonce encore plus loin dans l’univers onirique barré du réalisateur aux cheveux longs. Halloween 2 est un slasher, jusque là rien de neuf, mais là où il se différencie des autres films du même genre, c’est que le père Zombie insuffle une psychologie fondant la base mythologique de son tueur (à l’image du 1er film), que ce soit avec les scènes de son enfance ou les apparitions de sa mère (Miss Rob Zombie).

Tout comme avec The Devil’s Reject, on a vraiment l’impression d’être du côté de Myers, que c’est lui le héros (même si il décime tout ce qu’il croise violement). Cette impression est accentuée par le fait que presque tous les autres personnages du film sont bien fucked up et de beaux enculés : Laurie est une ado complètement barge (la faute aux événements du 1er film et à son sang), le Dr Loomis est une ordure et les autres victimes prouvent tous avant de croiser le chemin de Myers qu’ils méritent de s’en prendre une (envie de nécrophilie, agression violente). Myers est, en quelque sorte, là pour punir tous ces malades, c’est un vrai vigilante !

Mais le message se brouille un peu, du à un trop grand nombre de personnages inutiles et principalement à la sous intrigue du Dr Loomis. Hors de propos (et en décalage visuel avec le reste), ces scènes nous font sortir du film à chaque fois. Le changement de Laurie imposé par Rob Z est également assez dérangeant. A noter une prestation assez étonnante de Brad Dourif, avec un rôle de gentil et qui a pris un sacré coup de vieux.

Halloween 2 n’est donc pas le bon vieux slasher des familles auquel on « voulait » s’attendre, mais posons nous la bonne question : peut on reprocher à un auteur de donner son âme (aussi tordue et torturée soit elle) à son œuvre, en ces périodes de films impersonnels et sans saveurs ?

On est bien d’accord.

Scorpio (pour Abus de Ciné)

HALLOWEEN 2 (2009)

De Rob Zombie

Avec Brad Dourif, Malcolm McDowell, Scout Taylor-Compton, Tyler Mane, Sheri Moon Zombie

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rémi 13/04/2010 13:40



je suis d'accord avec ta critique. D'abord j'ai cru que tu t'étais trompé quand tu dis qu'il tue que des ordures et que ca en fait une sorte de "héros" ou en tout cas un méchant un peu moins
méchant. Parce que il tue l'infirmière et le gardien qui sont innocents. Mais eux ce ne sont des victimes que dans le rêve de Lorrie, je ne m'en suis souvenu qu'après.



Scorpio 13/04/2010 20:17



Oui, du coup le film balance constamment entre rêve et réalité. Jusqu'au (SPOILER) meurtre de sa soeur d'adoption, je pensais même que Laurie était ma tueuse (mais représentée en Mike Myers) ou
qu'elle fantasmait tous ces meurtres.


Je ne savais pas que tu l'avais vu, Rémi ! Très très bien !